L'Odyssée de Fàtima Lopes

Bonjour à toutes! Je reviens aujourd'hui avec un article sur le dernier défilé...






Bonjour à toutes!

Je reviens aujourd'hui avec un article sur le dernier défilé auquel j'ai pu assister avant la fin de la Fashion Week, celui de Fàtima Lopes.
Cette créatrice portugaise nous a transporté dans une véritable Odyssée gréco-romaine. 

La silhouette de la femme antique est revisitée par la créatrice, sublimée par de superbes coiffures, assemblage épique de tresses, de nattes et d'une fine couronne de laurier. 
Les vestales de Fàtima Lopes, drapées de matières nobles, liant l'antique au moderne, ont exposés, sous nos yeux, la finesse des volumes et la légèreté des drapés. Des origamis de tissus, du voile, de la transparence, mais aussi de la dentelle, des soieries et mailles fines nous ont transporté sur une Olympe résolument féminine et moderne.
La femme est actrice de son épopée, à tel point que ses mannequins devaient souffrir comme jadis Ulysse ou Enée. Cette fois-ci, c'est avec les improbables chaussures de la créatrice, que nos déesses sont redevenues, le temps d'un instant, humaines, souffrant silencieusement, religieusement, comme toute Aphrodite qui se respecte. 


I come back today with an article on the last show which I attended before the end of Fashion Week , one of Fàtima Lopes .
The Portuguese designer has transported us into a true Greco-Roman Odyssey.

The silhouette of the antique woman is revisited by the designer, enhanced by stunning hairstyles , epic blend of braids, mats and thin crown of laurel.
The Vestal Virgins of Fatima Lopes, draped noble materials , linking antique to modern, exposed the volume and lightness of drapery. Origami tissue , veil, transparency, but also lace, silk and fine mesh transported us on an Olympus, decidedly feminine and modern.
The woman is actress of her epic, so much so that her models had to suffer as once Ulysses or Aeneas . This time , it is with these improbable shoes of the designer, that our goddesses are back to  human for a moment , silently suffering , religiously , like any self-respecting Aphrodite .




































































Et un petit preview du prochain post sur mon look pour ce défilé où j'étais accompagnée d'Hannah du blog Elegantesque


You Might Also Like

1 commentaires

Flickr Images