LA MÉDECINE ESTHETIQUE: MON EXPERIENCE ET MES CONSEILS

Hello! Aujourd'hui je vous parle médecine esthétique. Premier point, et non des moindre, ne pas confondre médecine esthétique e...


Hello!


Aujourd'hui je vous parle médecine esthétique. Premier point, et non des moindre, ne pas confondre médecine esthétique et chirurgie esthétique. Dans le premier cas, aucune intervention chirugicale n'est nécessaire, et souvent, l'intervention est sans douleur. Dans le deuxième cas, vous êtes obligées de passer sur le billard sous anesthésie générale le plus souvent. 

Dans les deux cas, les interventions sont esthétiques, c'est-à-dire qu'elles ne sont pas vitales mais qu'elles vont gommer, améliorer nos petits défauts, supprimer certains complexes.
Vous l'aurez compris, la médecine esthétique est donc beaucoup moins lourde, moins abrasive, moins difficile à vivre que la chirurgie esthétique. Pratiquée en cabinet spécialisé, la médecine esthétique est rapide, moins douloureuse et ne nécessite aucun arrêt de travail. En fait, vous continuez à vivre tout à fait normalement comme si vous n'aviez rien fait. C'est juste l'histoire de quelques minutes à quelques heures...
Depuis quelques années déjà, la médecine esthétique prend de l'ampleur et propose de plus de en plus d'alternatives à la chirurgie. Aujourd'hui il est possible d'éviter une opération grâce à de nouvelles méthodes révolutionnaires, pour un résultat quasi-similaire. 


Je vais vous parler ici de mon expérience personnelle autour de deux interventions que j'ai réalisées. La première s'appelle le Coolscultping, où cryolipolise. Elle permet de perdre en masse graisseuse sur une partie du corps entre 15% et 25% selon les personnes. La deuxième, l'injection d'acide hyaluronique Galderma sur certaines zones du visage pour gommer quelques imperfections ou même modifier la forme de certaines parties du visage.

Avant de commencer, il faut savoir que je ne suis pas une novice de la manipulation esthétique.


 Il y a trois ans, j'ai subi une augmentation et correction mammaire afin de rectifier deux malformations importantes avec lesquelles je vivais depuis l'adolescence et qui me pourrissaient la vie. Une chirurgie réparatrice qui a changé ma vie et surtout mon rapport à mon corps.  Je n'ai jamais fait d'article à ce sujet et j'avoue n'en avoir jamais parlé sur les réseaux sociaux ou ailleurs, mais je ne pouvais pas aborder ce sujet de la médecine esthétique sans vous parler de cette première expérience de chirurgie esthétique. Entre autre parce que j'ai beaucoup souffert, la correction au niveau de ma poitrine était assez lourde à atténuer puisqu'il me manquait toute la partie basse de mes deux seins, et la chirurgienne a dû me décoller les muscles sur 8cm pour pouvoir placer les prothèses et corriger la malformation. Les hématomes ne m'ont pas quitté pendant 3 longs mois et la convalescence a vraiment été compliquée. Pour être passée par la case chirurgie, je dois dire que l'option de la médecine esthétique est plutôt attractive et même si elle est encore impossible pour modifier certaines zones du corps comme la poitrine ou les fesses, elle permet dans certains cas d'éviter le billard. 

Je rentre maintenant dans le cœur du sujet et surtout, n'hésitez pas à me poser vos questions en commentaires si j'oublie de vous parler de certaines choses où que vous avez besoin d'informations complémentaires :)





LE COOLSCULTPING


Il y a quelques mois j'ai testé le Coolscultping ou cryolipolyse. Le système est assez innovant et intéressant puisqu'il permet de cryogéniser la graisse de certaines zones du corps. Une fois cette graisse gelée et cassée, elle est naturellement éliminée par le corps. Il faut attendre 3 mois pour avoir un rendu final, à vie! Mais attention, cette méthode n'est pas un régime! Elle ne vous fera perdre aucun kilos. Elle est seulement efficace pour redessiner votre silhouette sur certaines zones ciblées qui vous complexes, comme le double menton, la culotte de cheval, les poignées d'amour,.... C'est vous qui choisissez la zone que vous voulez traiter, sous couvert d'être éligible bien sûr, car on ne fait pas n'importe quoi sur n'importe qui. Des zones étendues ou très petites peuvent être ainsi traitées en quelques minutes.
Plusieurs cabinets esthétiques proposent la cryolipolyse, mais là encore soyez vigilants car il y a des "ersatz"de cette technologie qui sont également utilisés sur le marché mais parfois peu efficaces voire dangereux, renseignez-vous donc bien sur les cabinets et veillez à ce que la marque soit bel et bien agrée.

Mais comment ça marche? C'est très simple! A votre arrivée au cabinet on détermine avec vous la zone à cryogéniser. La machine ressemble un peu à un énorme aspirateur. On vous pose l'embout sur la zone et on met en marche la machine. Très rapidement vous allez sentir votre peau être aspirée puis se refroidir. Cela ne fait absolument pas mal, un peu gênant, mais rien d'autre. Votre peau est protégée et ne risque absolument rien. Personnellement j'étais éligible pour la zone des poignées d'amour. L'intervention dure 25 minutes pour chaque côté et pendant qu'elle fait le travaille, on vous propose de siroter un petit jus d'orange, de feuilleter des magazines ou même de traîner sur internet avec une tablette. Bref vous l'aurez compris, on vous chouchoute. Ce qui est quand même normal vu le prix d'une telle intervention. Selon les centres, la zone traitée, il peut varier un peu mais comptez entre 1000 et 3000 euros chez de vrais professionnels. 



Une fois l'embout retiré, le médecin va alors masser intensément la zone gelée. Cette étape est primordiale puisque c'est elle qui va assurer le résultat final. La graisse gelée est cassée pour être facilement éliminée par le corps dans les semaines suivantes. D'ailleurs il vous faudra vous masser la zone chez vous plusieurs fois par jours pendant les 10 / 15 jours suivants. Cette étape, je ne vais pas vous mentir, est assez douloureuse. C'est un mauvais moment à passer, 10 minutes de chaque côté si vous faites comme moi les poignées d'amour. Très rapidement la douleur disparaît. Hop, vous vous habillez et c'est reparti! Pendant une semaine vous allez sentir la zone traitée comme "anesthésiée" , un peu insensible lorsque vous passez la main dessus. N'oubliez pas que ces sensations sont normales et disparaissent progressivement durant les semaines qui suivent. 

Mais est-ce que ça fonctionne vraiment? Et bien oui. Ça fonctionne, et ce n'est pas juste moi qui le dit. D'autres blogueuses ont pu tester cette technologie et nous sommes toutes plutôt emballées par les résultats! J'ai eu un peu de mal au début à me rendre compte de l’efficacité car les poignées d'amour ne sont pas franchement évidents à analyser à l’œil nu. Je n'ai pas encore la capacité de voir dans mon dos, donc pour moi le résultat c'est surtout fait sentir dans mes pantalons. Le plus dingue a été avec un jean dans lequel j'étais à plein l'année dernière et que je peux remettre cette année en serrant la ceinture au dernier cran à la taille! Je ne sais pas exactement combien de pourcentage de masse graisseuse a été éliminé sur cette zone mais je pense suffisamment pour resserrer ma ceinture de trois trous. C'est une petite victoire, et je n'ai pas eu à faire grand chose pour ça! 



********




LES INJECTION D'ACIDE HYALURONIQUE GALDERMA


Quelques mois après le Coolscultping, j'ai testé les injections d'acide hyaluronique Skin Booster des laboratoires Galderma chez le docteur Vivier à Paris. Là encore ne confondons pas tout, notamment les injections d'acide hyaluronique avec les injections de botox. Le botox est utilisé sur des rides marquées et à tendance à donner un aspect figé au visage s'il est utilisé en trop grande quantité et avec excès. L'acide hyaluronique est beaucoup plus fluide, et contrairement au botox, reste malléable pendant presque un an. L'acide hyaluronique ne fige pas le visage, il est d'ailleurs, naturellement sécrété par notre corps, donc très bien assimilé et le rendu reste très naturel, surtout sur des zones comme le visage. Il sert à combler les rides bien sûr, mais surtout à donner un effet bonne mine en repulpant la peau à certains endroits stratégiques qui ont tendance à s’affaisser très vite avec le vieillissement. Alors oui, je sais, je n'ai que 26 ans, pourquoi avoir tester ce genre d'injection? Tout d'abord parce que même si vous ne le voyez pas forcément sur les photos, j'ai déjà quelques rides (et oui! Après 25 ans, on commence à vieillir!) et que je n'étais pas contre donner un petit coup de boost à mon teint! Les injections que j'ai testé étaient très diffusent, et très douces (car c'était la première fois, et que je suis encore jeune) donc rien de visible à l’œil nu. L'idée n'étant absolument pas de paraître plus jeune, ce serait totalement ridicule. 


Le médecin m'a corrigé les sillons nasogéniens en les repulpant légèrement. Dans ma famille nous avons tendance à être très vite marqué sur cette zone et en repulpant la peau, on peut ainsi jouer sur les ombres et lisser la zone en question. Il m'a également fait quelques injections diffusent au niveau des joues pour tonifier un peu le visage. Bizarrement je n'ai pas eu envie de gommer mes premières rides. Celles d'expressions, au niveau des yeux, me plaisent beaucoup et je pense que je suis encore un peu jeune pour commencer à toucher à celles du front, bien que que ça sera la prochaine étape si je dois recommencer dans un an.

Oui, l'acide hyaluronique est éphémère. Parce qu'il reste naturel et "soft", il est assimilé par le corps et les effets ne durent que quelques mois, un an normalement. C'est un inconvénient, certes, mais je vois également ça comme un avantage. Pourquoi? Parce qu'avec l'acide hyaluronique vous pouvez également transformer certaines zones du visage. En fait, comme il est visqueux, il est possible de le modeler. On peut ainsi gommer des défauts au niveau du nez, comme combler des creux, estomper des bosses et même projeter un peu plus vers l'avant un menton en apportant un peu de matière. 

C'est ce que j'ai également testé et je suis assez bluffé par ce genre de mini transformation qui ne prend pas plus de deux minutes. Pour quelqu'un qui hésiterait par exemple à se refaire le nez ou même à tenter une profilo-plastie, passer d'abord par la case des injections peut être un bon compromis pour tester, voir ce que ça donne, prendre le temps de la réflexion et ensuite se décider. L'injection d'acide hyaluronique peut donc être une bonne alternative à certaines chirurgie lourdes et douloureuses.
La encore les prix varient mais pour l'équivalent de ce que j'ai pu réaliser, comptez entre 700 et 1000 euros. 


Un vrai changement? Non, pas de vrai changement. Je pense que j'avais un peu peur pour le nez, bien que légèrement complexée par ma petite bosse. Du coup il n'a pas beaucoup corrigé et je ne vois pas vraiment la différence entre avant et après. Par contre je lui ai dit d'y aller plus franchement sur le menton, et c'est vrai qu'il est plus projeté de quelques millimètres. Impossible à remarquer pour les personnes qui me côtoient tous les jours mais très flagrant pour moi qui connaît les lignes de mon visage dans les moindres recoins. C'est surtout au niveau des sillons nasogéniens que j'ai vu immédiatement la différence. Je suis quand même très satisfaite pour une première fois. Je pense recommencer dans l'avenir pour les premières rides mais tout en prenant soin à ne pas aller trop loin et à rester naturelle.
J'ai du rester en tout et pour tout 30 minutes dans le cabinet. C'est rapide, absolument pas douloureux. Bien sûr il vaut mieux ne pas avoir peur des aiguilles mais franchement, c'est vraiment très supportable! 


You Might Also Like

1 commentaires

  1. Merci pour cet article, je me suis enseigné sur les injections d'acide hyaluronique et j'étais pas mal tenté, j'ai un creux au dessus d'un narine qui rend mon nez très asymétrique, je me dis que je serai sans doute une bonne solution. Une opération me fait vraiment trop peur! Ton article a fini de me convaincre, je sais ce que je vais demander pour mon anniversaire ;)

    RépondreSupprimer

Flickr Images