Hello les filles!

 

Aujourd’hui je reviens  pour vous parler de trois gammes de produits pour cheveux qui vont m’accompagnées tout l’été. Mais l’élément le plus important est surtout de savoir pourquoi j’en suis venue à utiliser ses produits.

Petit point concernant mon rapport aux produits d’hygiène avant de commencer: Je me suis mise depuis peu au savon d’Alep et de Marseille pour remplacer les gels douche bourrés de cochonneries et de perturbateurs endocriniens. J’ai également arrêté les démaquillants: J’utilise la Sweet face qui ne nécessite que de l’eau; et également les déodorants que j’ai remplacés par la pierre d’Alun, je ne vous parle même pas des tampons que j’ai switchés avec joie avec la cup menstruelle.

Vous l’aurez compris, je suis plutôt sur la bonne voie, et ces changements ont été bénéfiques. Cependant je continue à avoir un problème de taille: Et mes cheveux dans tout ça? J’ai essayé de passer au No Poo, de faire des cures de sébum pour les laver moins, ensuite j’ai commencé à acheter un tas de shampoings BIO puisque mes cheveux ne pouvaient de toute évidence pas se passer d’être laver. Résultat? Rien. Je dirai même que c’était pire. J’ai trouvé les shampoings bio assez abrasifs, certains m’ont même attaqué le cuir chevelu et je me suis retrouvé avec des croutes dans les cheveux… So glam >< Bio ou éco-responsable, ne veut pas forcément dire adaptés à votre peau. Dans la plupart des shampoings ou soins bio il y a des huiles essentielles ou de la menthe poivré, du citron, bref des choses que ma peau ne supporte pas car trop sensible. Je me suis obstinée car je voulais vraiment que toute ma routine hygiénique devienne plus saine mais j’ai dû me résoudre à retourner doucement vers les shampoings et soins capillaires plus “traditionnels”.

Je m’y suis remise pour deux raisons: La première pour le confort: Se laver les cheveux au shampoing bio c’est, il faut le dire, très désagréable. Et pour moi la douche doit restée un moment de détente, agréable où on évacue. Si c’est pour s’acharner sur ses cheveux pendants quinze minutes parce que le shampoing ne mousse pas, rend vos cheveux tout sec et vous brûle de cuir chevelu, bon et bien autant ne pas se laver… ahah ><La deuxième raison concerne l’efficacité: J’ai testé beaucoup de shampoings bio qui promettaient d’être nourrissants, pour cheveux gras, pour cheveux colorés, volumateurs,… J’ai toujours été très déçue. Cheveux plats, sans brillance, secs à mourir, je vous jure qu’après deux mois à m’être bousiller les cheveux avec du Bio, je n’avais qu’une envie, revenir à mes premiers amours.

Je pense qu’il faut savoir être pragmatique. C’est important de garder du recul sur chaque chose, de ne pas tomber dans l’extrême et plus que tout, d’écouter son corps. Je suis passée au bio et aux routines éco-responsables facilement pour plein de choses et j’en suis ravie car je prends autant de plaisir à faire de cette façon et plus comme avant. Je suis pour autant, capable de réaliser aussi que mes cheveux ne pourront jamais se faire aux routines de cette nature. Je ne prends aucun plaisir à m’occuper de mes cheveux avec des produits bio qui demandent dix fois plus d’efforts et d’investissements. Parfois j’étais même en larme devant mon miroir car je n’arrivais pas à les démêler.

Alors j’ai dis stop, tant pis. Tes cheveux n’en veulent pas.

Une fois passée la période le déculpabilisation et l’acceptation du truc, je suis repartie en quête de bons vieux classiques pour réparer les dégâts causés par mon changement de routine capillaire.

Je vous avoue que je revis depuis que j’ai recommencé à nourrir mes cheveux, à faire des après-shampoing, des masques, appliqué des sérums. Pour la reconquête de mes cheveux j’ai fait confiance à trois grandes marques: KERASTASE, SHU UEMURA et JOHN FRIEDA.

 

LAVER ET PRENDRE SOIN DES CHEVEUX COLORES
 

Ce qui avait été difficile pour moi avec les shampoing bio, c’est de trouver des produits efficaces pour cheveux colorés. C’est quasiment impossible et avec du recul je me dis que c’est logique, je vois mal les filles qui utilisent des shampoings bio se faire faire des colorations ultra chimiques dans un salon de coiffure, bé ouai …

Du coup mes cheveux étaient devenus ternes, sans relief, sans lumière. Pour remédier à ça j’utilise la gamme pour cheveux colorés de Kérastase. C’est une douce merveille! Elle a littéralement sauvé l’éclat de mes cheveux, rapportée de la brillance et du tonus. Je suis convaincue par les trois produits: Le shampoing, le fondant et le masque, mais je souligne tout de même qu’ils ont la fâcheuse petite tendance à aplatir les cheveux. Question douceur et finesse, le résultat est là, mais ce ne sont pas des produits pour le volume.

 

LAVER ET CREER DU VOLUME

 

Heureusement Kérastase pense à tout et grâce au Gel spray épaississant, j’ai pu retrouver le volume initial de mes cheveux. Ce que j’aime avant tout dans ce produit, c’est sa texture: On est vraiment entre le spray et le gel. A l’utilisation il est très simple puisqu’il suffit d’étaler le produit sur la longueur des cheveux, mèches par mèches. Combiné à la routine Kérastase pour cheveux colorés, je le trouve très bien mais je pense que pour les filles qui privilégient le volume et le mouvement à leurs cheveux, il serait préférable de partir sur une autre gamme.

Pour le volume j’utilise désormais la gamme John Frieda. Je suis surtout très fan du shampoing et du sérum, un peu moins de l’après-shampoing qui ne m’a pas du tout convaincu: il est sec, ne s’étale pas bien et ne démêle pas. En revanche pour le shampoing et le sérum, vous pouvez y aller les yeux fermés! J’ai retrouvé un beau volume depuis que je l’utilise. Vous vous en doutez, j’alterne donc un shampoing sur deux entre la gamme Kérastase et la gamme John Frieda et cela me réussit plutôt pas mal! 🙂

 

 

 

 

LA BB CREME COIFFANTE

Après tout ça, quand vient l’heure du séchage et du brushing, j’opte pour la dernière petite nouveauté Shu Uemura, le Blow Dry Beautifier, une BB crème pour cheveux, coiffante et texturisante. Le concept est simple: La crème existe pour deux types de cheveux: Fins à normaux et épais. Elle s’applique sur toute la longueur sur cheveux humides et ne se rince pas. Une fois appliquée, il suffit de sécher et de commencer son brushing pour donner le mouvement désiré aux cheveux.

Le produit est très efficace, donne du mouvement aux cheveux tout en les nourrissant. Comme il s’agit d’une crème qu’on ne rince pas, j’ai eu peur au début que mes cheveux regraissent vite, mais pas du tout! Une fois les cheveux secs on ne sent plus du tout la crème, qui finalement, pénètre un peu comme un sérum dans la fibre. En revanche vos cheveux seront plus “élastiques”, ce qui veut dire que si vous vous faites un chignon par exemple, ils prendront très facilement la forme et vous aurez les cheveux tout ondulé lorsque vous les détacherez.

Après toutes ces explications concernant ma nouvelle routine capillaire de l’été je vous dois bien une petite photo avec mes beaux cheveux!

N’hésitez pas les filles à partager avec moi vos découvertes capillaires! Je ne me résigne pas à trouver un jour mon bonheur dans les produits d’hygiène BIO donc si vous avez envie de me conseiller je toute ouïe!

 

 

 

 

 

 

2 Commentaires

  1. 14 juin 2017 / 18 h 33 min

    Tu es tellement belle avec ton air à la Lana Del Rey :0 même si je ne vais quasiment plus sur les réseaux sociaux je continue toujours de lire ton blog je ne peux pas m'en passer, j'espère donc te voir continuer pour longtemps faire des looks si inspirant et donner tes conseils qui m'ont beaucoup aidé 🙂 Merci d'être là et Joyeux Anniversaire en retard 🙂

  2. Kitty
    11 août 2018 / 23 h 37 min

    Je te remercie pour cet article, qui me deculpabilise ! J’ai cru me reconnaître : j’ai changé toute ma routine beauté, mais pour les cheveux rien à faire, après un an d’essais ! Ton article m’incite à lâcher prise. Il faut écouter son corps, et j’ai beau être une écologiste et une adepte du bio convaincue, il ne faut pas être bornée. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *