Hello les filles !

Il est rare que je vous propose sur le blog des shooting en intérieur. Celui-ci j’en rêvais depuis très longtemps. Un shooting au Muséum National d’Histoire Naturelle, plus précisément, dans la galerie de paléontologie et d’anatomie comparée de Paris.

C’est un lieu assez récurrent sur les blog, et quand je suis rentrée dans cet endroit j’ai compris pourquoi. Il y a de quoi être impressionnée! D’une part, par le bâtiment, imposant, grand, lumineux et vaste; d’autre part, par tous ces ossements, ces squelettes immenses qui en disent long sur nos origines et surtout notre place insignifiante dans le monde.

Je trouve ce lieu à la fois froid et émouvant. Il y a comme une douce mélancolie qui nous submerge lorsqu’on se balade dans cet endroit, passant d’un corps immense à un autre, glissant nos yeux à travers les vitrines et les reliques de notre Histoire. Il y a aussi cette odeur, cette odeur de bois ancien et lustré, ce bruit, celui du craquement des marches sombres lorsque vous passez d’un étage à un autre, ou celui du parquet lorsque vous avancez, silencieuse tout près d’un ossement comme pour tenter de percer les lois de l’univers, les lois de la vie, celles de l’évolution.

Je n’aurais rien d’autre à ajouter à part que ce lieu énigmatique vaut le détour, vaut la peine qu’on s’y attarde. C’est un des endroits les plus intriguant où j’ai eu l’honneur de shooter et j’ai déjà hâte d’y retourner…

 

*****

 

It is rare that I propose on the blog an indoor photoshoot. This one I dreamed it for a long time. A shooting at the National Museum of Natural History, more precisely, in the gallery of paleontology and comparative anatomy of Paris.

This is a fairly recurrent place on the blogsphere, and when I came back to this place I understood why. There is something to be impressed! On the one hand, the building, imposing, large, bright and vast, on the other hand all these bones, these imposing skeletons that tell a lot about our origins and especially our place (insignificant) on the world.

I find this place both cold and moving. There is a sweet melancholy that overwhelms us when we walk in this place, passing from one huge body to another, sliding our eyes through the windows and relics of our history. There’s also that smell, that smell of old, glossy wood, that noise, the sound of the creaking of the dark steps when you go from one floor to another, or the sound of the floor when you walk, silent close to a bone, as if you try to pierce the laws of the universe, the laws of life, those of evolution.

I would not have anything else to add except that this enigmatic place is worth the detour, is worth it to linger. This is one of the most intriguing places where I had the honor of shooting and I can not wait to go back …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PULL / H&M
JUPE / DERHY
BOTTINES / ERAM
SAC A MAIN / MANGO
BERET / GALERIES LAFAYETTE
CEINTURE / IKKS

Crédit Photo: Rajita’s photography

 

 

4 Commentaires

  1. 26 janvier 2018 / 11 h 11 min

    Ta tenue va parfaitement avec l'ambiance du lieu, c'est sublime !
    J'adorerais pouvoir faire ce genre de séance photo au museum de Grenoble, mais j'aurais trop peur que des vigiles débarquent. x)

    Jones

    • 26 janvier 2018 / 11 h 25 min

      Merci ma belle 🙂 En fait je pensais aussi que j'allais avoir des problème pour shooter, mais comme j'avais vu plusieurs blogueuses poster des photos là-bas j'ai tenté le coup et c'est passé sans soucis! Car ce ne sont pas des tableaux donc a priori, sans flash, il n'y a aucun problème pour les photos. Tu devrais te renseigner du coup pour celui de Grenoble, ça donne beaucoup à l'ambiance d'un shooting je trouve de poser dans un si bel endroit!
      Bises
      Charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *